Journée internationale de lutte contre les violences faites aux femmes

Lundi 25 novembre est la journée internationale de lutte contre les violences faites aux femmes. L’origine de cette journée est l’assassinat le 25 novembre 1960 des trois sœurs Mirabal, militantes politiques dominicaines, commandité par le dictateur Rafael Trujillo.

Le 17 décembre 1999, l’Assemblée générale de l’Organisation des Nations unies a proclamé le 25 novembre, la Journée internationale pour l’élimination de la violence contre les femmes.

Cette année comme les années précédentes, la CGT est en lien avec les associations féministes. Nous avons décidé ensemble de faire une grande manifestation le samedi 23 novembre à 16h, sur le parvis du musée de Grenoble. Pourquoi le samedi ? Et pourquoi à 16h ? Pour permettre aux femmes les plus précaires de pouvoir se mobiliser et sortir de leur invisibilité, mais aussi pour regagner l’espace public qui nous appartient à nous les femmes autant qu’aux hommes.

Pour l’UD CGT, il nous semble important d’être nombreuses et nombreux lors de la manifestation du samedi 23 novembre.

Il est aussi important que chaque syndicats, en distribuant des tracts en faisant des AG le lundi 25 novembre dans tous les lieux de travail, sensibilise les salarié-es sur le sujet. Vous pourrez voir ICI une petite vidéo qui retrace ce que subissent les femmes dans les lieux de travail.

Tract final de l’UD CGT 38

violences-femmes-conf

Imprimer cet article Télécharger cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.